Le Drift

LES ORIGINES DU DRIFT

 

Le Drift a vu le jour au Japon dans les années  80. A l’origine il était pratiqué sous forme de courses illégales, le plus souvent sur des routes de montagne sinueuses. Peu à peu, le Drift s’est fait connaître et des compétitions officielles ont vu le jour, d’abord au Japon puis dans le monde entier. La France et l’Europe n’ont pas échappé à la propagation de l’engouement pour ce sport si spectaculaire. La professionnalisation du Drift est en marche. En France, le Drift a intégré la Fédération Française du Sport Automobile et les compétitions se déroulent désormais sur les plus prestigieux circuits du pays.

LE DRIFT

 

Le Drift est un sport mécanique unique en son genre. Contrairement aux "courses" automobiles, ce sport mécanique ne consiste pas seulement à se battre contre le chronomètre ou à arriver avant les autres concurrents en roulant plus vite. Le mot anglais "Drift" signifiant dérapage, dérive,  il s’agit d’enchainer des virages tout en glisse sur de l’asphalte, en combinant des résultats mesurables et une forme d’esthétisme, à l’image du patinage artistique. Véritable show très apprécié du public, le Drift propose des duels entre pilotes avec élimination directe à chaque tour de la compétition. Pilotant en permanence sur le fil du rasoir, les concurrents doivent combiner au mieux vitesse, angle de dérapage et précision des trajectoires.

 

Lors des compétitions, les juges, assistés par un dispositif de télémétrie, attribuent des notes aux pilotes selon les critères suivants :

 

Le CFD 2017

QUALIFICATIONS

1 VOITURE
2 PASSAGES

CLASSEMENT TOP 32

Le 1er affronte le 32ème
Le 2ème affronte le 31ème etc.

CLASSEMENT TOP 16

CLASSEMENT TOP 8

DEMI-FINALE

PETITE FINALE

GRANDE FINALE


 

drift