05-10-2018

Benjamin Boulbès s'impose à Calmont !

5éme manche du Championnat de France de Drift 2018

 

En s’imposant à Calmont, Benjamin Boulbès reprend les commandes du championnat.

 

Une première pour le CFD à Calmont

En ce dernier week-end de septembre, le CFD 2018 avait élu domicile dans la commune de Calmont, à 45 km au sud de Toulouse. Déjà connue pour sa fameuse course de côte, la petite localité (2400 habitants) accueillait pour la première fois une épreuve nationale de Drift. C’est dans un environnement très agréable au cœur même d’un charmant village à l’architecture typique de la région, que les teams du CFD investissaient un paddock pour le moins original.

 

CFD2018 - Round #5

 

Un terrain de jeu « exigeant »

Empruntant une portion de la route de la course de côte, le tracé concocté par les organisateurs du CFD s’étendait sur 450 mètres avec un dénivelé de 36 mètres. Si l’altitude des lieux (300 mètres) n’avait rien à voir avec les Touge précédemment organisés en montagne (Chamrousse ou Villars-sur-Ollon), le tracé de cette avant-dernière manche n’en était pas moins délicat pour les pilotes. Serpentant entre le talus d’un côté et les barrières de sécurité de l’autre, la chaussée relativement étroite et l’enchainement des 5 virages et autant de clipping points faisaient peser une pression certaine sur les épaules des concurrents qui découvraient le site.

Après la prise d’élan et la zone d’attaque le tracé proposait une première courbe à droite suivie aussitôt de 2 enchainements gauche/droite. Quatre des cinq virages étaient « agrémentés » de clipping points extérieurs. Seul le virage 4 comprenait un clip à l’intérieur de la courbe.

La météo étant au rendez-vous durant tout le week-end, les spectateurs étaient venus en nombre. La topographie des lieux et un écran géant permettaient au public de suivre les passages des pilotes dans d’excellentes conditions de visibilité.

 

CFD2018 - Round #5

 

Veille de course.

Dès le samedi matin, les pilotes, basés dans un paddock réparti au cœur du village, devaient emprunter les rues pour accéder à la zone de départ. Après ce moment de détente en « centre-ville », les concurrents partaient à la découverte du tracé, de son dénivelé inhabituel et des cinq virages « avalés en quelques secondes ». Durant toute la journée, les pilotes s’attachaient à bien intégrer les points clés du circuit et les pièges à éviter en vue de la délicate séance de qualification du lendemain matin.

 

Dimanche matin, attribution des premiers points de la manche.

C’est sous un soleil brillant que s’élançait Thomas Fouillade, premier concurrent de cette séance de qualification. A noter l’excellent fairplay de Jason Banet (3ème au classement général) qui n’hésitait pas à mettre sa voiture à la disposition d’Yvon Buisson confronté à une panne sur son véhicule (double monte des deux pilotes sur un même véhicule).

Au moment du bilan de cette séance de qualification parmi les leaders du championnat, on notait les très bonnes prestations de Kevin Jozou (1er), Jérôme Esteban (2ème) et Jérémy Germain (4ème). De son côté, Nicolas Dufour (3ème) faisait une bonne opération en reprenant des points par rapport aux trois pilotes le précédant au classement général et augmentait son avance sur ses poursuivants directs (Gary Gallopin, Géraud Bourgoin, Jérémy Germain).

Tous deux victimes de problèmes mécaniques aux essais ou en qualification, Benjamin Boulbès et Laurent Cousin « limitaient les dégâts » en se classant respectivement 5ème et 12ème.

Avant les battles de l’après-midi, Laurent Cousin conservait la première place du classement général mais ne comptait plus que 9,5 points d’avance sur Benjamin Boulbès. Le jeune Jason Banet restait bien calé en 3ème position mais ne comptait plus que 57.5 points d’avance sur Nicolas Dufour et 104 points sur Gary Gallopin.

 

 CFD2018 - Round #5

 

Dimanche après-midi, le moment de vérité pour les 26 qualifiés.

Si les 6 premiers pilotes des séances de qualification étaient qualifiés d’office pour le TOP 16, les autres concurrents s’affrontaient en 16ème de finale dans une atmosphère surchauffée par un soleil estival et devant un nombreux public. Géraud Bourgoin, Laurent Nikitin et Laurent Cousin passaient l’obstacle sans problème.  Avec le premier one more time du week-end, Laurent Russeil et Giovanni Dalla Pozza offraient au public un duel acharné dont le transalpin sortait vainqueur. Un deuxième one more time d’anthologie donnait la victoire à Sylvain Vitet face à Pierre Cormier.   

Parmi les autres duels, Florent Mathieu s’imposait face à Yvon Buisson, et Nuno Pinto éliminait Kévin Hostein. Enfin Jason Banet franchissait l’obstacle en éliminant Kévin Gratecap, ce qui lui permettait de continuer à défendre sa 3ème place au classement général.

 

CFD2018 - Round #5

 

Duel au somment dès le TOP 16 pour les deux leaders du CFD.

Le TOP 16 démarrait sur un one more time dont Kévin Jozou sortait vainqueur face à Martial Camurac. Après les victoires de Laurent Nikitin et Gary Gallopin, la battle du jour à l’odeur de finale avant la lettre opposait Laurent Cousin à Benjamin Boulbès. Un one more type était nécessaire pour départager les deux hommes. Avec sa victoire, Benjamin Boulbès se mettait en situation de reprendre la tête du classement général. Restait à déterminer le nombre de points d’écarts entre les deux hommes avant la dernière manche d’Albi (coefficient 2).

Dans l’autre partie du tableau du TOP 16, Nicolas Dufour, Florent Mathieu, Anthony Rocci et Jérôme Esteban s’imposaient. Battu par Anthony Rocci, Jason Banet permettait à Nicolas Dufour de remonter au classement général dans les tours suivants.

 

En quart de finale, Kévin Jozou, pole man en qualification, était battu par Laurent Nikitin.

Dans une battle à grosse incidence en terme de points, Benjamin Boulbès éliminait Gary Gallopin, le repoussant du même coup au classement général. Dans les deux autres quarts de finale, Nicolas Dufour continuait sa marche en avant en éliminant Florent Mathieu auteur d’un bon week-end, alors qu’Anthony Rocci éliminait Jérôme Esteban.

 

CFD2018 - Round #5

 

Dans le dernier carré, Benjamin Boulbès s’ouvrait les portes de la finale en envoyant Laurent Nikitin     en petite finale. En éliminant Anthony Rocci, Nicolas Dufour rejoignait le montalbanais pour le dernier duel.

 

Finalement, Laurent Nikitin restait au pied du podium en laissant Anthony Rocci monter sur la 3ème marche.

Au bout du week-end conclus par l’affrontement entre l’actuel et l’ancien champion de France, c’est Benjamin Boulbès qui emportait la manche de Calmont, Nicolas Dufour faisant tout de même une excellente affaire au classement général.

Avant le 6ème et dernier round du Championnat 2018, Benjamin Boulbès prenait la première place avec 1107 points contre 906.5 points pour Laurent Cousin et 819,50 points pour Nicolas Dufour.

 

CFD2018 - Round #5

 

Rendez-vous est pris pour la finale de la saison et le sacre du champion de France 2018 à Albi, les 13 et 14 octobre, lors d’une manche où tout pourra arriver avec l’application d’un coefficient 2 à tous les points en jeu.