02-09-2018

Victoire de Jason Banet en Suisse !

Championnat de France de Drift – Round 4 – Villars sur Ollon (Suisse).

 

Victoire de Jason Banet en Suisse mais prise de pouvoir pour Laurent Cousin au classement général.  

 

 Après avoir délocalisé la 4ème manche de la compétition en Suisse, le championnat de France de Drift 2018 (CFD) a également connu des rebondissements au plan sportif.

La Suisse, terre d’accueil pour ce Touge 4ème round du CFD, offrait un « terrain de jeu » magnifique aux concurrents. Après la déprogrammation inattendue de la manche de Chamrousse, la municipalité de Valnaveys-le-Haut ayant interdit la tenue du round 4 sur son territoire pour des motifs environnementaux, et bien que sollicités tardivement par le promoteur du CFD, les divers partenaires suisses faisaient preuve d’une belle réactivité. Ainsi grâce aux efforts combinés de la municipalité de Villars sur Ollon, de l’office du tourisme, de la fédération de sport automobile suisse, de l’association Swiss Drift, de la société Drift’n Fun et de l’ensemble des bénévoles, Jérôme Vassia et sa Red Team relevaient le défi. Résultat : en moins de temps qu’il fallait pour le dire, tout ce petit monde réussissait à créer un superbe évènement pour le plus grand plaisir des amoureux de la glisse sur asphalte.

 

CFD2018 - Round #4

 

Parmi les 35 pilotes présents pour cette première sur le tracé du col de la Croix, 12 des 13 premiers concurrents au classement général du CFD avaient fait le déplacement au pays de Guillaume Tell.

La réactivité et l’efficacité des organisateurs franco-suisses permettaient ainsi de ne pas « fausser le championnat » en donnant l’occasion aux meilleurs de défendre leurs chances. Le déroulement du week-end ne leur faisait pas regretter d’être venus jusqu’en Suisse pour en découdre et pour glaner des points précieux avant les deux derniers rounds à coefficients.

Empruntant une portion de 800 mètres sur la route d’accès au col de la Croix, le tracé proposé aux pilotes était particulièrement excitant avec de nombreuses transitions et tous les ingrédients qui apportent du piment aux compétitions de drift en montagne et nomment la quasi absence de zones de dégagement et le dénivelé.

Après la ligne droite de prise d’élan et la zone d’attaque (avec la désormais incontournable « proximity box »), les pilotes abordaient un premier virage à gauche avant une longue courbe à droite et un premier clipping point extérieur. Un manji venait ensuite avec un deuxième clip extérieur. Enfin un virage à droite précédait une longue courbe gauche qui se refermait sur elle-même et à l’entrée de laquelle, le dernier clip (extérieur) devait être validé.

 

CFD2018 - Round #4

 

Un samedi studieux pour appréhender une manche un peu particulière.

Toujours très utiles, les séances d’essai du samedi revêtaient une importance toute particulière. D’une part, les pilotes du CFD ignoraient tout du tracé en arrivant à Villars sur Ollon, à la différence des autres manches disputées sur des sites régulièrement fréquentés. Pour les pilotes venus exclusivement pour l’étape de Villars sur Ollon sans être engagés au championnat, l’occasion de se frotter aux concurrents du CFD dans le cadre d’une manche du championnat était une grande première. Pour profiter au maximum de cette expérience, ces concurrents étaient engagés aux cotés des pilotes du CFD. Tous étaient jugés et classés selon les mêmes critères dans le cadre du règlement du CFD. Seule différence : les concurrents du CFD marquaient les points correspondant à leur classement lors de la manche, alors que les pilotes ne courant pas le championnat (reconnaissables à leurs numéros de course supérieurs à 300) ne marquaient pas de points.

 

CFD2018 - Round #4

 

Dimanche matin : sous un soleil radieux, les « invités suisses » ouvraient le bal des qualifications.

Même s’ils courraient pour la première fois dans le cadre d’une manche du CFD et sur un tracé exigeant, ces pilotes démontraient de belles dispositions. On remarquait notamment les très bonnes performances de Björn Gasser (10ème), Steve Pasquier (11ème) et Renato Müller (14ème).

Parmi les pilotes en lice pour le CFD, Laurent Cousin décrochait la pole position devant Jason Banet et Benjamin Boulbès. Si ce dernier conservait sa première place au classement général, il concédait tout de même 25 points à son dauphin et voyait son avance réduite à 60 points. Avec une belle 2ème place, Jason Banet se replaçait dans la course au podium avec seulement 32 points de retard sur Gary Gallopin. Sébastien Farbos se mettait en évidence avec une belle 4ème place.

 

CFD2018 - Round #4

 

Dans l’exercice des battles, Benjamin Boulbès sous pression face à un Laurent Cousin très offensif.

Avec 29 pilotes qualifiés, Laurent Cousin, Jason Banet et Benjamin Boulbès étaient dispensés de battle au Top 32 et accédaient directement au tour suivant. Parmi les autres pilotes, Laurent Nikitin était sorti par Alban Habermann dès ce Top 32. Dans un duel de toute beauté entre pilotes suisses, Renato Muller s’imposait en éliminant Domenik Sieber. Sur les 9 pilotes suisses qualifiés en Top 32, seuls 3 accédaient au tour suivant. Parmi eux, Björn Gasser offrait une prestation impressionnante au volant de sa Mazda Mx5 très rapide.

 

En Top 16 les battles offraient au public des affrontements à sensations entre pilotes de tempérament. Le pole man Laurent Cousin passait l’obstacle Alban Habermann sans problème. Sébastien Farbos confirmait sa bonne place en qualification en éliminant Pierre Cormier. Toujours régulier, Benjamin Boulbès opposé à Renato Muller parvenait à prendre le dessus, malgré une belle prestation du Suisse. Poussé au one more time, Nicolas Dufour s’imposait de justesse dans une battle d’anthologie face à Steve Pasquier. Le Suisse Björn Gasser contraint à l’abandon, Jérémy Germain accédait au Top 8. Jason Banet l’imitait face à Gary Gallopin.

 

CFD2018 - Round #4

 

Si cinq des six premiers du classement général du CFD se retrouvaient en quarts de finale, aucun pilote suisse n’avait pu passer le cap du Top 16. Confirmant sa bonne forme et les qualités de son véhicule, Laurent Cousin venait à bout de Nuno Pinto. Florent Mathieu éliminait Sébastien Farbos. Nicolas Dufour créait l’évènement en sortant Benjamin Boulbes. Jason Banet accédait aux demi-finales au détriment de Jérémy Germain.

 Dans la première demi-finale, Laurent Cousin, habitué des premières places s’imposait face à Florent Mathieu.  Dans l’autre tableau, Jason Banet accédait à la finale en prenant le meilleur sur Nicolas Dufour. Dans la petite finale, ce dernier opposé à Florent Mathieu s’adjugeait la 3ème place de la manche.

Enfin après une lutte acharnée et une rude journée de compétition, le jeune Jason Banet s’adjugeait la 4ème manche du CFD 2018 face à Laurent Cousin qui terminait second dans un cadre magnifique.

Même battu en finale, Laurent Cousin s’emparait de la 1ère place du classement général, Benjamin Boulbès rétrogradant en 2ème position. De son côté Jason Banet se hissait à la 3ème place.

 

CFD2018 - Round #4

 

Prochain rendez-vous, les 29 et 30 septembre à Calmont (31) pour le 5ème round du CFD (Touge)