30-06-2022

Croix-en-Ternois, un meeting spectaculaire et record d’affluence pour le Championnat de France de Drift FFSA.

Le Championnat de France de Drift FFSA a pris la direction du nord de l’hexagone pour la manche de Croix-en-Ternois qui accueille les Rounds 3 & 4 de la saison 2022. 11 000 personnes ont fait le déplacement, un nouveau record d’affluence pour cette épreuve classique du championnat !

À Croix-en-Ternois, on profite d’une piste qui permet des passages rapides et techniques, la bonne combinaison pour que les pilotes puissent exprimer leur talent. Et les spectateurs ne s’y trompent pas et sont toujours en nombre lorsqu’il s’agit de venir soutenir leurs favoris, sur une épreuve qui est un incontournable du championnat depuis plusieurs années maintenant.

Round 3 PRO/ELITE : Jason Banet tout en maîtrise

L’animation sur le circuit commence dès les qualifications où les pilotes doivent effectuer des runs seuls en piste pour inscrire un maximum de points et décrocher la pole position. Il n’y a que 32 places qualificatives pour s’assurer de continuer dans les duels. Le Top 32 oppose les concurrents deux par deux en piste, c’est là que le drift prend tout son sens.

Et pour cette première manche des qualifications, c’est Antoine Amar qui se montre le plus adroit et continue sur sa série de pole positions. En trois séances, il collectionne trois premières places, le pilote de la Nissan S13 200SX annonce déjà la couleur. Mais la concurrence a essayé de le déchoir de son statut de favori des qualifications, Mathias Locatelli est passé tout proche de l’exploit, les scores ont été très serrés, Kévin Jozou s’est aussi invité comme prétendant, on surveillera ces trois hommes lors des battles !

À l’heure de se diriger vers le Top 32, les pilotes vont avoir un défi supplémentaire à affronter : la pluie est venue s’inviter sur le circuit de Croix-en-Ternois, rendant la piste plus grasse, plus difficile à maîtriser, ce qui va offrir un spectacle supplémentaire !

Antoine Amar va s’offrir des victoires contre Sofiane Yazid et Anthony Rocci pour accéder au Top 8, il sera défait par Axel François avec sa Toyota GT-86 dans un duel de voitures japonaises, ce qui enverra ce dernier en quarts de finale. Il sera opposé à Jocelin Janin sur sa BMW Série 3 E46, qui a remporté ses duels face à Damien Frechet, Michaël Perrottet et Kévin Veckens ! On a eu droit à un affrontement entre compatriotes suisses, John Tena et Michaël Perrottet qui ne jurent que par des Nissan (une 370Z pour le premier cité, une S14 pour le second), ces deux-là iront jusqu’à frotter leur carrosserie.

La présence de cette pluie nous enlève les panaches de fumée, mais nous donne en lieu et place des freinages délicats. D’autant que cette motricité précaire a permis de niveler un peu les écarts de puissance entre certaines voitures et une redistribution des cartes qui rend la hiérarchie incertaine.

De nombreux pilotes se feront ainsi piéger, souvent dans le dernier virage, Nicolas Jouard, Jérémy Germain pourront en témoigner, le duel Franck Lagalice contre Nicolas Dufour ira même au contact, dans une appréciation des distances séparant les deux BMW biaisée par la difficulté de négocier l’angle d’attaque sur cette piste désormais piégeuse.

Ces demi-finales vont offrir un affrontement entre Axel François et Jocelyn Janin, et la battle sera disputée mais remportée par Axel François et sa Toyota. Kévin Jozou et Jason Banet, un duel de BMW et des panaches de fumées qui font leur retour sur cette piste séchante, idéal pour illustrer l’intensité de la bataille. Et ça ira même au contact entre ces deux-là, Jason Banet obtiendra son ticket pour la finale !

La petite finale opposera Jozou à Janin, à l’issue des deux runs c’est la BMW Série 1 E82 de Kévin Jozou qui enlèvera la troisième place de cette journée. Axel François et Jason Banet se préparent pour leur finale, les déclenchements sont beaux, la proximité est là, les angles des voitures sont impressionnants et les décisions des juges donneront un One More Time, un ultime run pour les départager ! En tant que chasseur, Jason Banet effectue une glisse incroyable avec un angle quasi à la perpendiculaire au circuit. Jason Banet récidivera en tant que leader, et sera déclaré vainqueur de cette première manche de Croix-en-Ternois !

LOISIR : Vincent Ferreira s’illustre face au leader du championnat

Après les deux manches du Val d'Argenton dominées par Wilson Delagrainge, il y avait de la revanche dans l’air dans la catégorie LOISIR ! Et même si le leader du championnat a fait un très beau passage, c’est Vincent Ferreira qui le coiffe au poteau au volant de sa BMW Série 3 E46 ! Wilson Delagrainge avec sa magnifique BMW Série 3 E21 termine donc deuxième et Jordan Ty au volant d’une BMW Série 3 E46 accède lui aussi au podium après un seul passage en piste contre deux pour ses concurrents.

Round 4 PRO/ELITE : Antoine Amar fait parler son talent !

Cette dernière journée sur le circuit de Croix-en-Ternois débute avec une météo plus clémente que la veille, le soleil a fait une percée et la piste offre de meilleures conditions d’adhérence ! Dans la séance matinale des qualifications, Antoine Amar est battu par Mathias Locatelli qui a pris sa revanche de la veille ! Mais là encore les positions à l’arrivée ont été très serrées, le Suisse Michaël Perrottet étant même à égalité de points en deuxième position face à Antoine Amar ! Axel François s’est également illustré en quatrième position avec un score proche des leaders, ce qui nous annonce un Top 32 très disputé.

Nicolas Dufour gagnera ses duels face à Alexandre Lemaire, une battle épique contre Lou Fourel qui mettra sa BMW M3 E92 sur trois roues et n’abdiquera pas, Nicolas Dufour en sortira vainqueur. Au tour suivant, il bat Sofian Yazid pour valider son ticket pour les demi-finales. Jason Banet qui a battu Hugo Lavedan et sa BMW Série 3 E30 orange, se retrouvera face à Jérémy Mérirès, comme hier, pour le Top 16 et continuera sa route vers les quarts de finale avant d’être défait par Axel François.

Axel François qui a eu une belle frayeur dans ce Top 16 face à Jérôme Esteban qui l'a percuté à l’amorce du dernier virage en engendrant la casse du demi-train avant droit. Cela n’entravera pas sa marche en avant et la vaillante Toyota GT-86 ira battre la BMW 1M de Jason Banet pour accéder aux demi-finales.

De l’autre côté du tableau, nous aurons à nouveau le duel des pilotes suisses, John Tena et Michaël Perrottet, avec le duel qui ira à l’avantage de ce dernier. Mais il trouvera Jocelin Janin sur l’étape suivante et ne pourra continuer son ascension, le pilote de la BMW Série 3 E46, lui, ira jusqu’aux demi-finales en s’imposant face à Quentin Deleplancque. Antoine Amar se hissera aussi jusqu’aux demi-finales après avoir laissé derrière lui Laurent Cousin et Géraud Bourgoin.

En demi-finale, le duel Nicolas Dufour face à Axel François sera à l’avantage du premier cité, validant son ticket pour la finale. Dans l’autre confrontation, Jocelin Janin ne pourra rien faire pour contrer Antoine Amar qui obtiendra sa place en finale. La petite finale opposera François à Janin et c’est Axel Français qui décrochera une place sur le podium après les quelques déboires qu’il a rencontré lors du Top 16.

Pour cette grande finale qui va conclure ce meeting de Croix-en-Ternois, Antoine Amar sera opposé à Nicolas Dufour, une Nissan S13 face à une BMW Série 3 E30. Le premier run est d’un très haut niveau en termes de pilotage, le matche retour n’en est pas moins spectaculaire, les deux ex-champions de France ont fait vibrer les abords du circuit. Les juges laissent planer le suspense, le vainqueur Antoine Amar sera annoncé pour la célébration du podium !

LOISIR : Anthony Pereira s’illustre à son tour

Pour cette deuxième journée dans la catégorie LOISIR, nous avons eu de très beaux passages, des belles promesses pour les années à venir, où les meilleures pourront évoluer en catégorie PRO/ELITE. Et c’est Anthony Pereira qui réalise un gros score en dominant ses adversaires. Wilson Delagrainge continue sa belle moisson de podiums en 2022 et décroche une deuxième place comme la manche de la veille. La troisième marche du podium revient à Abdul-Karim Jahan, tout jeune pilote ayant commencé la discipline il y a quelques mois seulement.

 

Une nouvelle fois, la manche de Croix-en-Ternois a confirmé que ce circuit produisait un très beau spectacle en Championnat de France de Drift FFSA ! Tous les acteurs sont dithyrambiques sur ce meeting Nordiste, l’ambiance, le spectacle et le pilotage y inscrivent leur lettre de noblesse. Et le public ne s’y trompe pas : 11 000 personnes sont venues applaudir les pilotes, un record absolu a même été atteint pour le circuit le dimanche et plus de 6 000 personnes ont assisté à ces battles très disputées.

A l’issue de ce deuxième meeting où se sont disputées les Round 3 et 4, Antoine Amar est en tête du classement Pro/Elite avec une belle avance de presque 200 points sur Jason Banet. Joselin Janin occupe la dernière marche du podium, mais rien n’est encore joué ! Il va rester au calendrier l’épreuve mythique du Touge à Calmont et la finale qui se déroulera pour la première fois sur le circuit de Linas-Montlhéry.

1 - A. Amar : 865 pts
2 - J. Banet : 677 pts
3 - J. Janin : 556 pts

Ce week-end était parfait, il y avait de nombreux défis à relever dont la météo et ces conditions changeantes, ce qui n’a pas rendu la tâche facile pour les pilotes et le personnel de l’organisation. Mais les spectateurs ont quand même répondu présent tout au long du week-end pour assister à cet incroyable spectacle. On a vu des duels de plus en plus serrés ! Je tiens à remercier tous les partenaires, tout le staff opérationnel, les bénévoles, les commissaires qui ont contribué à ce week-end qui était mémorable.

Jérôme Vassia, Co-organisateur du Championnat de France de Drift FFSA

Le circuit a été ravi d'accueillir à nouveau cette année 2 rounds du Championnat de France de Drift. Nous avons passé un week-end fabuleux, qui a permis de faire (re)découvrir cette discipline à un public de plus en plus nombreux et conquis. Merci aux pilotes toujours prêts à en découdre et à faire le spectacle dans une ambiance très conviviale. Il est évident que tout cela ne pourrait être possible sans le travail de toutes nos équipes : de la piste à la maintenance en passant par la restauration, le parking, la billetterie. Vivement 2023 pour souffler notre 10eme bougie de co-organisation avec le Championnat de France de Drift.

Eléonore Kowalski, Chargée de l’organisation des compétitions Auto et Moto

C’est à nouveau une réussite fulgurante pour le championnat et pour la discipline du Drift. Nous avons vu un record d’audience sur le digital, tout comme l’affluence sur le circuit et les 11 000 personnes présentes. Ces manches 3 et 4 ont été vraiment un succès populaire. Le sportif était mis en avant grâce à ces battles auxquelles on a assisté, le championnat va réserver encore son lot de surprises.

Armand Faure, Co-organisateur du Championnat de France de Drift FFSA (AutoWebbb)